2,659 vues

Depuis le 19 dรฉcembre 2011, une rรฉsolution de l’assemblรฉe gรฉnรฉrale des Nations Unies a consacrรฉ la date du 11 octobre comme ยซย La journรฉe internationale de la filleย ยป.
Ne pouvant rester en marge de la cรฉlรฉbration de cette journรฉe, la Direction du Genre et de l’Equitรฉ du Ministรจre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a organisรฉ une rencontre ,le lundi 11 Octobre au Centre Ivoirien pour le Dรฉveloppement de la Formation Professionnelle ( CIDFOR) autour du thรจme : ยซ๐๐š๐ซ๐ฏ๐ž๐ง๐ข๐ซ ๐šฬ€ ๐ฎ๐ง๐ž ๐ฃ๐ž๐ฎ๐ง๐ž๐ฌ๐ฌ๐ž ๐ฌ๐จ๐ฅ๐ข๐๐š๐ข๐ซ๐ž ๐ž๐ญ ๐žฬ๐ ๐š๐ฅ๐ข๐ญ๐š๐ข๐ซ๐ž ๐ฉ๐จ๐ฎ๐ซ ๐ฅ’๐š๐ญ๐ญ๐ž๐ข๐ง๐ญ๐ž ๐๐ฎ ๐๐žฬ๐ฏ๐ž๐ฅ๐จ๐ฉ๐ฉ๐ž๐ฆ๐ž๐ง๐ญ ๐๐ฎ๐ซ๐š๐›๐ฅ๐ž ๐ž๐ง ๐‚๐จฬ‚๐ญ๐ž ๐’๐ˆ๐ฏ๐จ๐ข๐ซ๐žยป

L’objectif de cette cรฉlรฉbration est de montrer l’engagement du ministรจre ร  oeuvrer pour une fille plus entreprenante, plus responsable et plus engagรฉe.

Reprรฉsentant la Ministre Nassรฉnรฉba Tourรฉ, le Directeur de Cabinet M. Djike Raymond Claude, s’est rรฉjouit de l’organisation de cette cรฉlรฉbration qui passe souvent inaperรงue, en dรฉpit de son utilitรฉ.
ยซLa fille reprรฉsente un pan important de la gente  fรฉminine. C’est la fille qui devient par la suite une femme avec des droits qui mรฉritent d’รชtre respectรฉsยป, a-t-il argumentรฉ. Avant de soutenir que le gouvernement ivoirien met tout en ล“uvre pour l’รฉgalitรฉ des chances entre les filles et les garรงons. Ce qui explique l’installation  de cellule genre dans plusieurs ministรจres et administrations publiques.

ยซConsidรฉrant lโ€™importance dโ€™investir dans lโ€™autonomisation des filles et des adolescentes, cette journรฉe mondiale rappelle lโ€™importance dโ€™amรฉliorer les perspectives dโ€™avenir laissรฉes aux jeunes fillesยป. A t-il ajoutรฉ.

La Journรฉe internationale de la fille rรฉaffirme lโ€™importance de lโ€™รฉducation comme vecteur essentiel pour lโ€™รฉradication de la pauvretรฉ, et pour la pleine participation des filles ร  la sociรฉtรฉ et dans les dรฉcisions qui les concernent.

Le fait marquant de cette cรฉlรฉbration est le panel dont la modรฉration a รฉtรฉ assurรฉe par la journaliste Laurence Sauthier de la RTI.  Plusieurs panelistes se sont penchรฉs sur les inรฉgalitรฉs existantes entre les filles et les garรงons. Au nombre desquels Mme Agnรจs Kraidy, journaliste, รฉcrivain qui a dรฉnoncรฉ les inรฉgalitรฉs entre la fille et le garรงon mais aussi dรฉmontrรฉ que dรฉsormais, il n’y a pas de sciences dรฉvolues ร  l’homme car la fille est aussi capable d’รชtre excellente dans ce domaine.

ร‰taient prรฉsents, Dr Honorine Kouamรฉ Ghislaine, Directrice de la promotion de la famille reprรฉsentante la directrice du Genre et de l’equitรฉ Dr Tanoh Florence, les reprรฉsentants des ministรจres de l’รฉducation nationale et de l’alphabรฉtisation, de la rรฉconciliation nationale,
les partenaires au dรฉveloppement, les ONG, les meilleures รฉlรจves au BAC 2021 ainsi que leurs parents.

La journรฉe Internationale de laย  jeune fille sensibilise รฉgalement lโ€™opinion publique aux inรฉgalitรฉs dont elles souffrent ร  travers le monde en raison de leur sexe : accรจs ร  lโ€™รฉducation, nutrition, droits juridiques, soins mรฉdicaux, protection contre la discrimination, la violence et le mariage forcรฉ.

๐‰๐จ๐ฎ๐ซ๐ง๐žฬ๐ž ๐ˆ๐ง๐ญ๐ž๐ซ๐ง๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง๐š๐ฅ๐ž ๐๐ž ๐ฅ๐š ๐…๐ข๐ฅ๐ฅ๐ž / ๐‹๐ž ๐Œ๐ข๐ง๐ข๐ฌ๐ญ๐žฬ€๐ซ๐ž ๐๐ž ๐ฅ๐š ๐…๐ž๐ฆ๐ฆ๐ž, ๐๐ž ๐ฅ๐š ๐…๐š๐ฆ๐ข๐ฅ๐ฅ๐ž ๐ž๐ญ ๐๐ž ๐ฅ’๐„๐ง๐Ÿ๐š๐ง๐ญ ๐ฌ’๐ž๐ง๐ ๐š๐ ๐ž ๐’๐š๐ฏ๐š๐ง๐ญ๐š๐ ๐ž ๐šฬ€ ๐ฌ๐จ๐ฎ๐ญ๐ž๐ง๐ข๐ซ ๐ฅ๐š ๐ฃ๐ž๐ฎ๐ง๐ž ๐Ÿ๐ข๐ฅ๐ฅ๐ž

Laisser un commentaire